A propos de Tribal Art Gallery

"La tradition orale africaine, limite pour l’historiographie classique, a permis et nourrit le développement d’autres formes d’expression dont une fondamentale : l’art tribal.

Talentueux et habiles artisans – sculpteurs, forgerons - ont su représenter scènes de vie, ancêtres, divinités, allégories, symboles, mélangeant univers d’évocation mythiques aux croyances, crainte à la peur. Exprimant sentiments, émotions, sous-entendues à la fois avec tact et délicatesse, à la fois avec vigueur et puissance expressive singulière.

La découverte des objets issus de cet art nous a permis d’approcher un monde inconnu, vaste, mystique, visionnaire, certes ressenti de manière  différente et divergente, cependant attirant, séduisant, attachant, voir passionnant.

Sans doute certaines représentations sont d’aspect peu rassurantes,  mais il est indéniable que toutes arrivent à toucher nos sens, éveiller diverses et intenses émotions grâce à la tendresse ou l’effroi évocatrices de l’effigie, à la signification d’une scène représentée, ou grâce à une forme élégante, élancée, le respect des proportions et le soin des détails.

Différentes patines, dues aux conditions générales d’utilisation et aux lieux de conservation, ajoutaient histoire de vie et caractère, autant  à un simple objet d’usage quotidien qu’à un objet sacré, ou au contraire, une finition rudimentaire, approximative au point de sembler inachevée et le non respect volontaire des proportions les attribuent un aspect caricatural, irrespectueux, quasi grotesque.

Nous rendons hommage au couple de jumeaux qui aujourd’hui encore montre les signes d’une maternelle adoration quotidienne, à l’effigie de l’épouse de l’au-delà patinée par les caresses évocatrices et invocatrices des années passées, au respect évoqué par un masque ayant dansé pour la protection d’une population, à la beauté rayonnante du masque célébrant la plus belle des femmes, à la patine crouteuse et suggestive d’effroi d’une effigie de l’esprit de la foret, aux expressions de souffrance assembles dans les représentations ayant pour vocation d’éloigner le mal et les maladies, à l’expression de force et de dignité d’une effigie d’ancêtre.

Nous aimons cet art et les mythes et histoires qui lui sont indissociablement liées, à la fois fruit et source des objets qui le peuplent."

 

Objets inanimés, avez-vous donc une âme?
Alphonse de LAMARTINE

 

Notre site n’a pas pour vocation principale des échanges commerciaux, cependant notre souhait est qu’il puisse générer des échanges avec amateurs passionnés, connaisseurs et collectionneurs de l’art tribal africain. Aussi, dans le cas où ces échanges devraient concerner des acquéreurs potentiels, nous sommes également ouverts à des interrogations dans ce sens.

//